En attendant Kyoto

Max Vandervorst

Des billes en verre et/ou des balles magiques sont emprisonnées dans des glaçons d’eau. Ceux-ci sont suspendus au-dessus d’objets et de dispositifs sonores ludiques et originaux. Cette installation sonore rend un hommage musical au protocole de Kyoto, premier accord international signé en 1997, visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le public est invité à se promener ou à s’assoir autour de cette forêt de son, qu’accompagne sobrement Max Vandervorst avec ses instruments inventés (saxosoir, guitare charbonnière, et cloches pédibulaires)…

Horaire

[table id=10
responsive=scroll use_datatables=false print_description=false table_head=false hide_columns="1,3,5,8,10,11,12" hide_rows="" filter="21_ENATT"]

Abonnez-vous à la newsletter